Réso électro

Mile lux
Mile lux

Auteur : Yannick Guéguen / Date : 10 avril 2021

Comment concevoir des espaces souterrains en jouant sur les séquences sonores et lumineuse ?

Projet

"Réso-électro" est une transcription des perceptions du contexte, notamment les perceptions lumineuses, thermiques ou sonores en composition sonore. Les pas et les franchissements de corridors servent de mesure et de rythme pour la musique. Les effets sonores sont interprétés pour créer une musique à écouter sur place qui amplifie et révèle les caractéristiques du contexte. Ce dernier est représenté sous la forme d’une grande coupe et élévation et sert à la fois d’analyse du contexte, d’intention compositionnelle et de trame vidéo à la musique.

L’objectif du projet est de réfléchir aux perceptions synesthésiques et aux ressentis des espaces souterrains pour qualifier des configurations architecturales intéressantes.

12h15 : Effet étrange de spatialisation lorsqu'on emprunte la voie de droite.
14h18 : Sifflement du vent. Sac à roulettes.
15h55 : Écho très court.

Parcours cognitif
Image : Carte partition
Parcours cognitif
Image : Carte partition (détail)

Composantes du projet

  1. Analyse urbaine
  2. Carte partition
  3. Captations sonores
  4. Composition

Références

Grégoire Chelkoff (1997) Ambiances sous la ville : une approche écologique des espaces publics souterrains, Cresson