25. Sandscape

Sandscape
Sandscape

Auteur : Yannick Guéguen / Date : 29 novembre 2022

Comment faire communiquer les mondes physiques et virtuels ?

Projet

Le projet Sandscape est une installation invitant le corps et le geste du visiteur à performer avec l'œuvre pour construire une composition interactive. S’inspirant des propriétés du sable, le dispositif propose au public de participer à une création sonore réagissant à ses actions dans l’espace virtuel.

Dans le programme relié, les sons sont associés à des sphères réagissant à plusieurs paramètres. Les sphères sonores ont des propriétés physiques et entrent en collision. Les chocs entraînent d’autres événements sonores. Le mouvement est aléatoire, tout en étant attiré par des forces d’attraction.

L’utilisation des râteaux dans le sable par le public génère des vibrations captées par des microphones. Ces vibrations déclenchent les sphères et les événements reliés. Diffusés dans l’espace, les sons réagissent aux actions de l’interprète, tout en étant en agitation dans l’univers numérique.

Le projet souhaite établir des relations entre le monde virtuel et la réalité matérielle, en manipulant la matière. Il utilise le sable pour ses propriétés dynamiques, gravitationnelles, mémorielles tout en étant un appel à la participation. De premier abord, l'œuvre s’oppose au présupposé muséal : “Interdit de toucher”. L’œuvre dépend de son activation et répond à des conditions définies dans le programme.

Collision, force, roulement, surface, frottement, rigidité, gravité, poids...

Sandscape
Image : Application Sandscape
Sandscape
Image : Installation interactive

Méthodes

L’installation repense le potentiel des jeux vidéo à la fois comme outils de composition sonore et de spatialisation, tout en détournant leur capacité à reproduire des phénomènes physiques. En utilisant ces phénomènes physiques, la composition peut devenir aléatoire, jouer avec le mouvement et les états d’équilibre et de dynamique.

Le sable offre une propriété tactile et sonore qui suscite une interaction avec le public, dans une œuvre résolument participative. Les phénomènes d’écoulement, de modulation, ou les caractéristiques de visualisation des vibrations acoustiques sont explorés pour renforcer la sensorialité de l’œuvre.

La présentation du projet peut se faire sous un mode performatif, ou bien être disponible comme une installation interactive. Le projet est aussi adapté pour une présentation pour les écrans de projection sphérique, de type dôme. Il peut se redéployer selon le dispositif technologique du lieu d’accueil.


Sandscape
Image : Image conceptuelle
Sandscape
Image : Test logiciel

Conclusion

Le dispositif est amené à évoluer pour explorer d’autres avenues. Par exemple, la dimension visuelle pourrait être explorée pour donner plus de clefs d’interprétation au public sur les conséquences de ses actions. D’autres instruments réels et virtuels pourraient compléter le dispositif scénique. L’aspect sensoriel et mémoriel et rituel pourrait aussi compléter la recherche. La visualisation du son pourrait aussi être un élément intéressant à explorer comme le propose la cymatique.

D’autres matières sont envisagées dans la mesure où elles restent granulaires et facilement manipulables et transportables d’un espace de diffusion à l’autre.

Composantes du projet

  1. Création graphique
  2. Prototypage d'une application
  3. Installation interactive
  4. Développement technologique
  5. Composition
  6. Diffusion

Références

Bachand, Nathalie, Racine, Danièle et Vallus, Ingrid (coordination) (2017) Une île, 19 plages – un million d’horizons (1 x 19 = 1 000 000), catalogue d'exposition.

Crédits

Sandscape - juin 2017

Réalisation : Yannick Guéguen

Programmation : Yannick Guéguen et Julien Beauséjour

Commissariat : Nathalie Bachand

Production déléguée : Julie Jacob, Sophie Pharand

Co-production : Réseau Accès Culture, Maison de la culture de Pointe-aux-Trembles

Soutien financier : Ce projet bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Montréal dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal.

Diffusion : Maison de la culture de Pointe-aux-Trembles